Si ce qui en lie d’autres te

coupe en deux,

C’est qu’il y a des dé-

faillances car-

diaques qu’on ne pallie pas

.

Publicités
Zlut!

13 janvier 11:58

Oh là là, c’est triste ici, de plus en plus vide… On va tâcher d’arranger ça et de renouveller un peu le contenu. Vous m’avez demandé des photos de moi; je vais faire mieux, je vais vous raconter mes amours par le menu… quelques petites anecdotes croustillantes à vous mettre sous la dent, mais peut-être pas exactement ce à quoi vous auriez pu vous attendre. Tant pis!
Par défaut
Zlut!

22 février 00:20

Je ne m’y connais pas beaucoup, mais il me semble que des mots, rime ou pas, ne sont jamais vides; après, la mettre ou pas est un choix. Oh, et puis, j’aime bien qu’on signe un peu plus clairement en lâchant ses petites remarques mystérieuses, je ne suis pas extra-lucide (avec boule de cristal poussiéreuse, foulard miteux qui fleure bon la naphtaline et lecteur de carte bleue à portée de tarot bien sûr). Je n’ai jamais prétendu écrire bien. Et si ça gêne quelqu’un(e), je peux me remettre à la prose, na!
Par défaut