Non classé

Debout sur un fil diagonal,

Au-dessous, c’est l’enfer,

Au-delà, le ciel jaune et vert,

Une ombrelle au bout de chaque bras tendu,

Je marche ;

Le soleil me tombe en plein dans le cœur

Et m’emporte.

Publicités
Par défaut

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s