Plastique, Voyages

7 avril 2015

Frederick Childe Hassam - Lilies 2Frederick Childe Hassam, Lilies 2

 

Elle a passé comme une pluie
Sur moi la nuit
M’a arrosé
L’âme et laissée désaltérée

Comme un étang
Où les nymphéas tremblotants
Trempent leur plume en s’avisant :
C’est le printemps

Pareille à un pré dépeuplé
Sous la rosée
Mon âme luit
Claire comme un onyx poli

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s