Actualités et politique, Non classé, Voyages

Marché obscur (09/01/2016)

 

La ville est calme
Les avions sont partis
La mine grise
Où sont les gens ?
Les pavés où tout dort
Ont vu éclore
En une nuit
Mille jardins fleuris
Que vaut cette célère
Et gaie merveille ?
Rosée amère
Sur un terreau vermeille
La ville est calme
Les avions sont partis
Les gisants gisent
En contrechamp.

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s