Non classé

2 janvier 2015 – Le froid pourtant

Les longues ombres des jours
Qui poudrent les orties des fossés
Et des flaques de boue font
Des tapis de Turquie
Des tapis de lumière
Glacent la pluie sur les murets
Dans les émaux de gros vases
Transissent les extrémités
Et pourtant ne mettent pas
Le moindre flocon
En mon cœur

Il faut craindre le froid pourtant
Car le risque court de s’en faire accroire
De se voir en confidences avec la nature
Quand tous ses verts
Réminiscences d’âges tendres
S’ouvrent de toutes parts
Quand il y a des asiles
Pour la fatigue et le doute
Le risque court
De s’habituer aux coïncidences

Telles que

Partout où habite une amie
Il y a un feu
À attiser

La voix des amis
Aux basses berçantes
N’a pas besoin d’être sensée

Maison, chats et jardins follets
Sont précieux
Et relatifs au bonheur

L’œuvre d’un artisan
Est un motif légitime
D’avoir le sein brûlant de larmes

On peut marcher, ou courir, ou s’embrasser
Ou faire tout le contraire
Quand les lèvres sont trop froides pour la parole

Il pousse des arbres, il fera bon
On peut s’asseoir, on peut lire
On peut bien vivre

Le monde n’est pas dépourvu d’enfant
Ni de campagne : il suffit de les trouver
Qui ne s’éteindront jamais

Et ainsi de suite

On pourrait
Comme d’autres, en enfance,
Retomber en amitié
On pourrait prendre confiance
Et, marchant dans un soir de janvier,
Lever les yeux vers les coups de peigne légers
Les rayures dans le bleu du ciel
Avec une joie qui ne parle pas d’elle-même
Et le désir de rendre grâce
Sans même celui de croire

Les douces cendres des jours
Qui blanchissent les ciels sur les prés
Et des étincelles font
Vapeurs de whisky
Et de cédrière
Laissent dégeler les marais
Autour des murs grisés de jazz
Cuisent les yeux déshydratés
Et pourtant n’étouffent pas
L’infime tison
De mon cœur

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s