Autres, Voyages

David Grossman


Le chroniqueur de la ville :
Mais, Monsieur le Professeur, vous ne vous souvenez pas de moi ?

Le vieux professeur de mathématiques :
Pardon, Monsieur, excusez-moi,
L’obscurité, et mes yeux aussi… Vous êtes
Certainement
Le chroniqueur de la ville.
Donc : Concernant la question
Posée ou qui allait
L’être,
Je n’ai pas grand-chose à dire
Et je suis moi-même
Un peu étonné : Cela fait maintenant
Vingt-six ans
Que c’est là le grand fait de ma vie,
L’unique,
Mais aussi étrange que cela puisse paraître,
Et à ma grande confusion,
Je ne sais rien
De lui.
« Mais comment est-il, ce fait ? »
Me demandent parfois les gens
Et moi aussi plus d’une fois
Je me le demande :
Comme un bloc de béton ?
Une barre de fer ?
Un barrage étanche ?
Un bloc
De basalte ?
Ou alors plutôt comme un oignon,
Composé de multiples pelures ?
Non, non, je suis
Désolé, et ne pensez
Pas, Monsieur, que j’évite de répondre ;
Je ne sais vraiment rien
De lui.
Mais seulement qu’il est présent.
Qu’il pèse
De tout son poids
Sur mes jours. Et qu’il
Suce ma vie,
C’est tout.
Que Monsieur m’excuse,
Je ne peux
Vraiment rien en dire
De plus.

Extrait de Tombé hors du temps, David Grossman

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s