Pas de quoi croire au bon vieux temps, mais dans le temps, il est peut-être plus facile de retrouver ce qui s’est bonifié à l’épreuve.

Pour tous les jours de gris où l’on n’a pas le bonheur de cueillir l’illumination…

Mona Lisa, Le jardin des illusions, 1975

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s