Autres, Simplement

25 juin 20 h 27

Depuis quand n’ai-je pas simplement raconté « ma vie » ?

– Longtemps.

– Bon.
Hier – tenez – je suis allée (sous la pluie) au salon du livre. J’ai dépensé 30 € pour un livre qui n’a même pas été écrit par son auteure. J’ai même eu droit à une jolie dédicace. J’étais contente.

Pourquoi cette absence de culpabilité, quand j’hésite à mettre la même somme dans un pantalon en soldes ? Des 1312 pages (crie, dans une bulle rouge, la quatrième de couverture), il est fort  probable que je ne lise pas la moitié ; et puis, un pantalon neuf me serait vraiment plus indispensable. Mon armoire menace de virer à l’hospice.

Mais voilà. J’ai acheté un livre.  Ou – plutôt – : et voilà pourquoi j’ai acheté un livre. Est-ce à dire : pur esprit de contradiction qui tire langue à l’« indispensable » ?

Je crois plutôt que la possession de l’indispensable ne comble aucun besoin personnel – quoique, si le pantalon est joli, son acquisition puisse me ravir quelque temps. Nous y voilà. Ce livre, je ne le possède pas ; je peux être ravie de son empreinte physique (le pavé a une couverture agréable, et j’aime les odeurs de livres en général) dans mes mains, sous mes yeux. Mais son contenu n’est que pages et pages de papier couvertes de petits signes noirs. Ce à quoi renvoient ces signes noirs n’a de matière que dans le monde des idées, par l’évocation, monde flottant et infiniment plus large. Allons, bon ! Les pantalons sont terre-à-terre, les paroles s’envolent, les écrits restent, et l’essence des livres est bien au-dessus de tout ceci.

Publicités
Par défaut

7 réflexions sur “25 juin 20 h 27

    • Un pantalon en cuir sent bon longtemps … mais ne coûte pas 30 € non plus, ha, ha ha ! Et il est rarement dédicacé (j’attends avec curiosité le créateur qui voudra discuter avec moi du contenu de son pantalon).
      Cela fait plaisir de te revoir dans les parages !
      Quoi de neuf, livres ou pantalons ?

      • les livres s’acumulent plus vite que mes pantalons. Si j’arrive à être frugale de ce côté là de mes poches, un peu moins de l’autre.
        bref, comme toi.
        bizz

  1. lesrecettesdupanier dit :

    Et si on discutait contenu de pantalon?? 😉

    Ceci dit, entre livre et pantalon, je choisis aussi le livre! Monsieur vient de se faire offrir un livre électronique mais moi je reste accro papier…

    @+, Anne.

  2. Les livres m’ont brisé le dos toute ma scolarité, mais je n’en veux pas à leurs petits cousins sans images (ou presque), ni aux grands cousins pleins de photos … et eux n’afficheront jamais < > !
    Très dangereux, votre blog, disais-je : car je viens en outre d’acheter une ceinture.
    Est-ce la fin des haricots ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s