Non classé

19 avril 2012

Pour B ; Esmeraldine ;

Pensées à : Benoît, Fabienne, Vincent, Patrice ; Armelle, Céline, et Bruno

– 

Avril au présent

Le vent nous enfantera

Arcachons-nous en

– 

La Hume levant

Les voiles, nous agrippant

La hune ; le vent

  – 

Inutilement

Droit contre les cordes-là

Phare obstinément

 

Ils parlent de temps

Les rêves nous bassinant

Que passe le vent.

– 

 

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s