Voyages

3 mai 2009

Oh! que la lumière vienne de l’intérieur ;
Qu’elle éclaire le monde et cesse d’éblouir !
Je voudrais, et il faut – le temps est un pilleur –
Que tout soit clair et pur et profond, et le pire
Vidé jusqu’à la lie, et le plus beau d’ailleurs
Absolument vécu ; je ne veux pas mourir
De regrets étouffée, consumée de rancœur,
Nue dans l’amertume de menteurs souvenirs.
Antan s’est installé, jadis prend de l’ampleur ;
Même bientôt rejoint prochain, et ils expirent.
Où ont passé les neiges bleues de l’avenir ?
Car celle-ci, souillée, n’est que torrent de pleurs…
Comment, lassitude, retrouver le désir ?
Car la grâce a cessé ; l’ombre peut advenir.
Publicités
Par défaut

9 réflexions sur “3 mai 2009

  1. Anita dit :

    Tu es cet éclaireur qui portes la LumièreRecherche à l\’intérieur tout ce qui te rend fièreLa joie aime ton âme et ton âme est amourEt tes mots sont le charme ancien des troubadours ..Merci Michel pour ce "voyage",Merci Ove pour mon passageUn plaisirAnita

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s