Santé et bien-être, Voyages

Mauvais voyage (21 mars 2008)

 
 
Prenez
Ce cœur de poussière molle
Cet esprit qui exhale des vapeurs de putréfaction raisonnable ;
De leur corruption conjointe émane, déroutante
De la pensée dégrafant la pensée et tournant
Ne pleurez pas
Les larmes ont formé des moisissures infâmes au fond de ce crâne
Mais si, à présent, tout est glace et cristaux aux pointes aiguës
Puisque tout gèle, craque et meurt
Il n’y aura pas besoin du vermeil d’arabesques crissantes gravées dans le cuivre doux  
Attendrez-vous ?
Pas de brasier au fond des abysses
Il y a des anges morts qui me regardent, et leurs yeux ne sont pas emplis d’azalées.
 
 
 
Publicités
Par défaut

3 réflexions sur “Mauvais voyage (21 mars 2008)

  1. Sylvie... dit :

    atmosphère glauque… très bien rendue…
    enfin, j\’espère que ton spleen est dû aux mauvais vents qui soufflent de l\’ouest

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s