Non classé

24 janvier 21:30

   Le temps s’améliore et le niveau de mon moral avec. L’expression « sortir d’un long hiver » prend tout son sens, même s’il ne s’agit pas de la fin de l’hiver à proprement parler mais de l’allongement de journées, et d’une augmentation de l’ensoleillement. Je me rends compte que le soleil m’a réellement manqué. Je fais apparemment partie des 15% de personnes qui souffrent de « déprime saisonnière » . Quel plaisir de sentir le soleil courir sur mon visage ! C’est comme s’il s’infiltrait à travers ma peau et se diffusait dans tout mon être, rechargeant mon potentiel « bonne humeur ». Je me sens renaître, et je pense redevenir vi(v)able !
   Ajoutons à celà deux bonnes surprises en maths et bio (sans mentir, je m’inquiétais vraiment de ce côté-là) et d’autres bonnes nouvelles dont je ne ferai pas ici étalage…
  Bref, je souris tout le temps et je vais sans doute recommencer à faire attention à mon apparence !
Sourire serein à tou(te)s.
Publicités
Par défaut

2 réflexions sur “24 janvier 21:30

  1. elsa dit :

    coucou chère madame sourire, tu as bien raison de voir le soleil où yen a pas … et oui, je ne devais pas être réveillée quand il brillait !dommage car j\’ai chopé la crève !enfin, trêve d\’étalage de ma vie, le 22 n\’était-ce pas le jour décrété par les anglais comme le plus déprimant de l\’année, je vois que tu as choisi l\’originalité et fait faux-bond à la coutume.pourquoi devrait-on tous déprimer le même jour, y-aurait-il alors un jour de l\’année où tout le monde serait joyeux ? (c sûrement le 24 alors !!!! :-))pourquoi pas décréter un jour, où tout le monde serait heureux, souriant, poli, jovial, agréable, bon … la fête de la bonne humeur. sauf que, certains, sous prétexte de religieusement fêter ce jour, retrouveront avec ardeur et entrain leur habituel matinal désagréable caractère. la solution serait alors de faire un planning, histoire qu\’un pourcentage de gens restent de bonne humeur chaque jour de l\’année, dont le 22, pour ne pas détériorer l\’ambliance générale qui règne dans nos matières grises dont la psychologie est moralement aléatoire. enfin après cette longue phrase, ostensiblement ennuyeuse, je te dis salut, et te prie de garder ton bon moral pour de nouvelle aventure.d\’ailleurs mes écharpes n\’acceptent que les joyeux (attention, les joyeux sobres, sinon ça ne marche pas)en fait, faisons en sorte qu\’autrui soir heureux, ainsi, tout le monde aurait ces chances de l\’être ! ah quel histoire !

  2. estelle dit :

    salut^^ mon com n\’a rien avoir avec ton billet mais tu ma proposé de venir te parler ok mais tu m\’as pas donné ton adresse msn!! tu trouveras la mienne sur mon blog sous mon profil^^ alors a bientot, narehnra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s